La médiation numérique

Source : Définition – ARSENIC

La médiation numérique vise à soutenir les usages et développer la culture numérique de tous : dans une société en pleine transformation numérique, particuliers, professionnels, entreprises et collectivités doivent faire évoluer leurs pratiques. Les professionnels de la Médiation numérique s’évertuent à développer le potentiel numérique de la population, et garantissent l’appropriation réussie des technologies numériques par les individus et les organisations.
L’adoption des services dématérialisés, le développement d’une culture entrepreneuriale, la recherche de débouchés pour les nouveaux services de territoires innovants, l’accès à l’acquisition de compétences numériques, la transition numérique des entreprises, sont autant de missions conduites par les acteurs de la médiation numérique, s’inscrivant dans le cadre des stratégies d’innovation des territoires.
Ainsi, il n’est de transition, sans médiation numérique.

Vivre, travailler et évoluer dans un monde de plus en plus numérique demande une adaptation constante. Véritable accélérateur de transformation sociale, le numérique doit être inclusif. « Etre « inclus », c’est être citoyen, c’est pouvoir s’exprimer et agir sur son destin comme sur son environnement », déclarait le Conseil National au numérique dans le cadre de l’une de ses recommandations pour une politique nouvelle d’inclusion. Il stipulait encore : « Pour que la société numérique ne soit pas celle de la solitude, la médiation de proximité reste un moyen essentiel et durable. »

Qu’elles soient publiques, privées et associatives, toutes les initiatives de médiation numérique visent à accompagner les personnes vers l’autonomie. C’est un véritable enjeu de société : un enjeu d’équité.

entrez dans la vie numérique